La prime énergie est une prime obtenue par un particulier de la part d’un acteur du secteur de l’énergie. La prime a pour but de promouvoir les travaux menant à l’efficacité énergétique. Le but est de rendre toute maison moins énergivore et de préserver l’environnement. Tour d’horizon sur les conditions et les principes de cette prime.

Comment fonctionne la prime énergie ?

Cette aide financière est appelée également prime c2e ou certificat d’économie d’énergie ou CEE. Cette prime est versée aux particuliers qui décident d’entreprendre des travaux visant à réaliser des économies d’énergie. Elle peut couvrir une grande partie du coût des équipements à acheter ou des travaux à réaliser. L’État a donc mis en place un nouveau système pour rendre facile l’octroi de cette prime énergie. Ce système s’adresse à toutes les entreprises productrices et vendeuses d’énergie. Ces dernières doivent remplir des quotas, un volume de c2e fixé selon leur chiffre d’affaire. Si le volume imparti n’est pas atteint, l’entreprise est pénalisée de 0,02 € par kilowatt heure. Pour atteindre son objectif, une entreprise peut recourir à trois options, dont l’achat du c2e sur un marché libre. Pour en apprendre davantage sur le c2e, rendez-vous sur le site de Quelle Energie. Sachez en tout cas que pour obtenir un certificat, les entreprises productrices et vendeuses d’énergie encouragent des particuliers à réaliser des travaux énergétiques. Elles proposent une prime à ces particuliers pour la réalisation des travaux et utilisent en retour les certificats obtenus pour remplir leurs propres quotas.

Quels sont les travaux éligibles à la prime énergie ?

Les travaux éligibles sont nombreux. La seule condition qui s’impose est qu’ils contribuent efficacement à l’économie d’énergie. Citons entre autres les installations qui utilisent des énergies renouvelables comme la pompe à chaleur, le chauffe-eau solaire ou encore thermodynamique. Il y a également les travaux d’isolation touchant la toiture, les murs, les combles, les planchers bas, les fenêtres et les volets. Enfin, il y a l’installation des matériels de chauffage et de régulation comme le plancher chauffant hydraulique. Pour accéder à l’aide financière, vous devez souscrire à la prime énergie et ensuite contacter un artisan professionnel certifié RGE. Après les travaux, il faut remettre auprès de l’opérateur énergétique choisi une attestation sur l’honneur, la facture des travaux et la qualification de l’artisan. La prime est délivrée en moyenne après 2 mois.

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply