Selon un rapport récent du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), les sacs en plastique et les bouteilles en PET encombrent et polluent les mers régionales. Ces matières désuètes constituent 80% des déchets annuels déversés dans les océans.

Les déchets déversés dans l’océan tuent à petit feu l’humanité

Il va sans dire qu’ils remettent en cause la vie sous-marine avec leur degré de toxicité. A titre d’exemple, les tortues de mer se nourrissent essentiellement des méduses. La cause de la disparition de cette espèce animale est due en outre à la consommation de plastique transparente, très proche de la clarté et de légèreté des méduses. Mis à part les bouteilles et les sachets, les couches infantiles, les déchets industriels, les engrais et les pesticides constituent de véritables polluants et tuent l’humanité à petit feu. Que faire de ces déchets ? Peut-on les transformer ?

Les déchets chimiques

Malheureusement, il n’y aucune solution pour volatiliser les composants chimiques des produits industriels. Les particules comme le mercure, le cadmium, le nickel, le plomb ou encore le zinc se restituent dans l’air et polluent l’atmosphère. Ce sont de vrais dangers pour notre santé. La seule solution est de réduire la consommation de produits chimiques. Un geste écologique serait par exemple d’acheter des déodorants en stick au lieu des vaporisateurs. C’est aussi le cas pour la réduction de la consommation de tabac.

Les déchets recyclables

Heureusement, il est possible de recycler le plastique, le papier et tous les autres produits dérivés de ces matériaux. Nombreuses sont les entreprises écologiques qui récupèrent les déchargent flottantes pour les transformer en nouveaux produits. Les matières en plastiques peuvent être réutilisées sous forme de fibres ou de matière isolante. Les journaux et les cartons peuvent être broyés et se transformés en mouchoirs ou de papier kraft. Par ailleurs, l’aluminium peut être réutilisé dans le domaine de la décoration.

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply