On le sait déjà, les voitures motorisées sont responsables de la pollution de gaz carbonique qui affluent sur la circulation routière. Ce n’est pas non plus une raison pour le considérer comme un fait établi et ne pas prendre les responsabilités nécessaires pour réduire les impacts de ces émanations. Même si vous n’êtes pas encore passé à la voiture hybride ou à l’engin électrique, il y a toujours un moyen pour moins polluer la route. Voici quelques conseils pour ceux qui veulent « rouler écolo » et ainsi moins polluer la circulation.

Optimisez la consommation

La première geste saine à faire est de réduire votre consommation en énergie. Par exemple, si vous circulez en ville, évitez de prendre tout le temps la voiture, et préférez l’utiliser surtout lorsque le trajet est long. Autrement dit, si vous allez acheter du pain dans le recoin de la rue, préférez vous y rendre à pied ou à vélo. Ainsi, ce sera moins de C02 et plus de gain d’énergie. Lorsque vous sortez du garage, il n’est pas nécessaire de chauffer tout le temps votre voiture, à moins qu’il fasse froid. Il suffit juste de roulez tranquillement sur quelques mètres sans surrégime. Ensuite, votre voiture retrouvera son rythme normal. Par ailleurs, le chauffage et la ventilation ne doivent jamais être élevés à leur puissance maximale car cela épuise la batterie et le compresseur.

Bien gérer le volant

Si vous conduisez, évitez de faire des surrégimes car votre embrayage s’usera de façon accéléré. L’idéal est de rouler à 10% en dessous des limitations de vitesse et de garder ce rythme tout au long du trajet. Par expérience, les voitures qui roulent lentement polluent moins l’air que ceux qui roulent à une vitesse excessive. Par ailleurs, sauf si le moteur de votre voiture ne fonctionne qu’au Diesel, éviter de le choisir, car il est le plus polluant de tous les types de carburant.

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply