Il existe différents types de travaux permettant l’amélioration de la performance énergétique de l’habitation. Le remplacement de fenêtres figure parmi ceux-ci. Comment économiser de l’énergie en installant de nouvelles fenêtres ?

Choisissez des fenêtres bien isolantes

Les fenêtres anciennes sont responsables jusqu’à 40 % des déperditions énergétiques d’une habitation. En les remplaçant, vous pouvez réaliser d’intéressantes économies d’énergie. Cela vous permet en effet de réduire jusqu’à 30 % vos besoins en chauffage.
Faites appel à un menuisier pour le remplacement de vos fenêtres. Vous pouvez trouver dans cet article les tarifs des menuisiers pour avoir une idée du budget que vous devez engager pour vos travaux. Pour une meilleure isolation, choisissez des matériaux de meilleure qualité comme le PVC ou l’aluminium. Si votre budget vous le permet, on vous recommande le PVC. Les fenêtres en PVC offrent en effet une excellente isolation. Elles permettent de garder la chaleur à l’intérieur et empêchent la condensation. Ce matériau est aussi un bon isolant sonore. La cerise sur le gâteau, est leur aspect élégant ! Les fenêtres en PVC se déclinent en toutes sortes de couleurs et de finitions.

Du double ou du triple vitrage ?

Pour une meilleure isolation de la maison, oubliez le simple vitrage. Mais que choisir entre le double et le triple vitrage ? Cela peut sembler logique qu’une fenêtre de triple vitrage soit plus isolante. Mais est-ce la meilleure solution à mettre en place ? Le double vitrage permet déjà de réaliser d’importantes économies sur votre facture de chauffage. Un triple vitrage offre une isolation thermique et acoustique encore meilleure. En revanche, son coût à l’acquisition est 75 % plus élevé qu’un double vitrage. Par ailleurs, ces fenêtres sont plus épaisses et donc plus lourdes et plus difficiles à poser. À vous de réfléchir sur la solution présentant le meilleur rapport coût/avantage.

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply